The Blog Financial reform for EU citizen

Un an après… qu’a accompli Finance Watch ?

Un an plus tard, cette association d’intérêt général est une habituée des événements règlementaires de Bruxelles et a eu récemment l’honneur d’être qualifiée d’« influente » par le Financial Times.

Finance Watch est une ONG apolitique, au financement indépendant, et sans but lucratif, dont la mission est de mettre la finance au service de la société. Elle compte 66 membres dont plus de 40 syndicats, groupes de consommateurs, ONG et organisations de la société civile, qui, ensemble, représentent plusieurs millions de citoyens. Plus de 5 000 personnes sont inscrites comme « Amis de Finance Watch », et l’organisation compte aujourd’hui 7 employés (bientôt 12).

La première année d’activité de Finance Watch a révélé combien il pouvait être efficace de combiner les compétences des membres de Finance Watch issus de la société civile en matière de défense de l’intérêt général, à l’expertise technique de son personnel.

L’équipe de Finance Watch, principalement composée de personnes qui possèdent une expérience dans le secteur financier,  a publié à ce jour six réponses à des consultations techniques et prises de positionles fonds propres des banques (CRD IV / Bâle III)le système bancaire parallèlela structure des banques (Liikanen), les marchés financiers (MiFID)les ventes à découvert et les CDS non couvertsles agences de notation (CRA3). Une septième sera bientôt publiée sur les produits d’investissement de détail (PRIPs). Ces documents techniques servent à appuyer le travail des membres et employés de Finance Watch sur les réformes financières.

Le personnel de Finance Watch mène aussi des activités de plaidoyer. L’équipe a déjà organisé une centaine de réunions avec des décideurs politiques, témoigné devant six auditions parlementaires formelles à Bruxelles, Paris, Londres et Washington, et s’est exprimée lors de plusieurs dizaines d’événements publics.

Il est encore trop tôt pour connaître l’impact véritable de toutes ces actions sur la législation, même si nous avons déjà pu constater quelques améliorations dans les textes législatifs suite à des interventions de Finance Watch et de ses membres.  Malheureusement, en raison de ressources limitées, Finance Watch n’a pu intervenir que dans un trop petit nombre de dossiers.

L’association de membres a été créée pour faire contrepoids à la petite armée de lobbyistes (environ 350 à Bruxelles) du secteur financier,  à la suite d’un appel de députés européens scandalisés par le nombre de réactions qu’ils recevaient de la part des lobbys financiers – des dizaines, voire des centaines de réponses pour chaque dossier législatif.

Finance Watch symbolise la nécessité de rétablir l’équilibre entre les intérêts public et privé dans le domaine de la réforme financière : des décideurs politiques qui ont connaissance des deux points de vue se laissent en effet moins facilement convaincre par un intérêt particulier.

Il est également utile pour le bon fonctionnement du processus démocratique que les électeurs comprennent comment les réformes financières peuvent améliorer le bien-être de tous. Finance Watch contribue à cet effort en publiant des cartoons et des documents d’information, mais la route est encore longue.

Le soutien public à la mission de Finance Watch augmente progressivement,notamment grâce à nos newsletters et à notre présence dans les médias sociaux. Nous recevons aussi beaucoup d’attention de la part du monde universitaire et des écoles, qui considèrent Finance Watch comme un exemple de la société civile en action.

Finance Watch est financé par des subventions de quatre fondations philanthropiques (Adessium Foundation, Maecenata Stiftung, Fondation pour le Progrès de l’Homme et Novethic), des dons privés et les cotisations de ses membres. L’Union Européenne lui a également octroyé un « financement pilote » d’un million d’euros pour l’aider à mettre en place ses activités.

L’objectif est désormais de construire une base solide de donateurs privés qui contribueront à financer l’organisation dans ses prochaines phases de développement et l’aideront à faire entendre sa voix dans le débat démocratique. Alors que l’économie européenne souffre toujours de la crise financière, notre objectif est d’aider le système financier à devenir une partie de la solution, en travaillant avec vous.

Pour soutenir Finance Watch, surfez sur http://www.finance-watch.org/faire-un-don/?lang=fr.

Back to blog’s homepage