Back to Videos & Webinars

Banques et climat : le Green Supporting Factor n’est pas la bonne solution

Understanding Finance / Videos & Webinars

A moyen terme, si l’on fait un Green Supporting Factor, on va créer une bulle. Et le jour où la bulle explose, on a tous perdu, tous !

Voir toute l’intervention 👉 https://youtube.com/watch?v=M_zd-DUxphI

Relire aussi notre billet de 2018 “Un Green Supporting Factor fragiliserait les banques et n’aurait qu’un faible impact sur le financement de la lutte contre le réchauffement climatique” https://finance-watch.org/bonus-ratios-capitaux-dangereux/

Extrait : “L’idée de réduire les exigences de capital prudentiel des banques pour les prêts aux projets verts est intéressante, notamment parce qu’elle ouvre un débat trop longtemps ignoré/tabou ? sur le rôle que jouent les banques en matière d’allocation du crédit. Pour autant, le mécanisme du “green supporting factor” en fait un pas dans la mauvaise direction : un tel dispositif n’aurait qu’un impact mineur sur l’environnement, mais contribuerait à rendre le système bancaire plus fragile.


Le “green supporting factor” consiste à réduire les exigences de capital prudentiel des banques pour leurs crédits verts en appliquant une réduction aux facteurs de pondération des risques qui leur sont appliqués. Les banques pourraient donc financer ces crédits avec une couverture plus faible en fonds propres prudentiels. Ce qui signifie un effet de levier plus important sur leur bilan, lequel a été l’une des causes principales de la crise financière mondiale.” Lire la suite

Finance Watch Subscribe to our newsletter

Subscribe to our newsletter

Receive our monthly digest in English, French or German